Blog d’un voyage en Amérique du Sud et centrale
Suivez nous :  

Iguazu

Après une semaine à courir après les bus de Buenos Aires, nous est venue une envie de grands espaces. Nous avons donc sauté dans un « colectivo » direction Puerto Iguazu.

La ville, célèbre pour être le point de départ des excursions aux fameuses chutes Iguazu, se situe à une vingtaine d’heure (seulement) de la capitale. Pour le voyage, nous avons opté pour la compagnie El Rapido Argentino, qui nous a fait voyager de nuit dans un bus tout confort.
La différence entre la classe « semi-cama », dont le confort rappelle celui des voyages scolaires jusqu’en Andalousie quand on avait 12 ans, et la classe « cama » qui promet une inclinaison égale à celle du fauteuil de la sieste de notre papi, est de 125 pesos seulement (soit moins de 10 euros). On décide donc ni une ni deux de jouer les princesses européennes et de s’offrir la classe « cama ». Comptez environ 1000 pesos en Cama pour un voyage aller Buenos Aires – Puerto Iguazu.

bus cama

Côté gastronomie, les compagnies de bus regorgent vraiment d’imagination et conçoivent des menus aussi riches qu’ils requinqueraient un soldat mort, type Sandwich + Empanada + Pizza + Alfajor…

bus gastronomie

Ah et au fait, El Rapido Argentino, c’est pas Novotel alors pensez à prendre une peau de lama pour supporter la clim réglée sur 5°C toute la nuit !
Bientôt un article de comparaison des différentes compagnies de bus !

A notre arrivée là bas, nous trouvons des hostels à tous les coins de rues, pour la plupart de taille familiales avec piscine. Après une rapide étude de marché sous le caniar avec notre maison sur le dos, nous optons pour « El Guembe Hostel House » où le lit en dortoir est à 75 pesos avec petit déjeuner. Bref, comme on n’est pas venues là pour acheter du terrain, nous voilà en quêtes de toutes les infos nécessaires à la visite de l’une des 7 merveilles du monde : les Chutes Iguazu.

Situées à la frontière entre le Brésil et l’Argentine, les chutes s’étendent sur plus de 3 kms avec près de 275 cascades, et peuvent être visitées depuis les deux pays.
Et la question qui vous brûlent les lèvres à tous c’est : quel côté visiter ???
Eh bien après n’avoir récolté que des « mmmmh c’est difficile à dire », « c’est vraiment différent », « je ne saurais pas choisir »,« les deux sont uniques en leur genre », on a décidé d’aller vérifier ça par nous-même en visitant les deux côtés.

Et devinez quoi ? Ben ils avaient tous raison…

sauceamerica ligne séparatrice

CÔTÉ ARGENTIN

Accès : Un bus part de la gare de Puerto Iguazu toutes les 20 minutes à partir de 7h30 du matin.

Durée du trajet : 20 min

Un conseil : Allez-y le plus tôt possible pour profiter de la quiétude des lieux une petite heure avant de voir débarquer les cars de touristes sans gêne n’hésitant pas une seconde à vous piétiner pour obtenir une photo sous un meilleur angle.

Prix de la navette : 80 pesos Aller/Retour

Prix de l’entrée au parc : 215 pesos donnant accès au circuit inférieur et au circuit supérieur aux chutes.

Durée approximative de la balade : 4 à 5 heures sans se presser pour les deux circuits.

Parc : Mauvaise surprise en arrivant, l’accès à la « Garganta del diablo » (chute la plus haute, 90m de hauteur) et la « Isla San Martin », deux points de vue dont la visite est normalement comprise dans l’entrée, sont momentanément fermés à cause d’une crue qui aurait emporté les plateformes sur son passage il y a deux mois. La réouverture n’est prévue que pour 2015/2016. C’est dommage, ça raccourci pas mal la visite…
Mis à part cette petite ombre au tableau, les paysages valent vraiment le déplacement : la jungle tropicale, le bruit impressionnant de l’eau qui coule, les arcs en ciel, tout ça donne le sourire au fur et à mesure qu’on s’approche des chutes ! Les amis des bêtes en ont aussi pour leur compte : Lili, notre reporter sans frontière, a pu immortaliser de multiples bestioles étranges comme des coatis, des iguanes, des papillons multicolores, ou encore des singes !
Bref, à côté, les chutes du Niagara et leurs casinos peuvent aller se rhabiller !

Pour les plus courageux : A l’entrée du parc, se trouve le « sendero de mocaco » .
C’est un sentier de 4 kilomètres, peu fréquenté par les touristes du parc, et ce parce que le paysage y est un peu monotone. La récompense se trouve au bout du chemin : c’est un pur spot de baignade, une cascade perdue en pleine jungle où piquer une tête !

{image.index}/{image.total}

sauceamerica ligne séparatrice

CÔTÉ BRÉSILIEN

Accès : Depuis Puerto Iguazu, des bus partent toutes les heures à partir de 8h30.
Même conseil que pour le côté argentin, venez tôt, il y a encore plus de monde de ce côté !

Un détail : n’oubliez pas votre passeport, ça peut paraitre stupide mais dans le trajet de 40 minutes, nous passons évidemment la douane Brésilienne ! Des casiers sont à disposition à l’entrée du parc pour y laisser vos éventuels bagages.

Prix : 49 réales, soit environ 17 euros. Vous avez la possibilité de payer en euros, pesos ou dollars.

Parc : Le circuit est beaucoup plus court que du côté argentin. Deux heures sont largement suffisantes pour découvrir les accès compris dans l’entrée, tous les autres circuits sont payants. Les infrastructures du parc sont beaucoup plus développées. Rien n’est laissé au hasard : les routes sont goudronnées ; la foule de gens est gérées par des tourniquets, comme à Disney ; les déplacements entre les différents circuits se font en bus… bref ce parc n’a plus grand-chose de naturel.
Cela dit, la vue vaut vraiment le détour. Contrairement au panorama argentin qui donne une vue d’ensemble des chutes, du côté brésilien, on pénètre au cœur de l’action et on se retrouve à quelques mètres seulement de l’eau fracassant les rochers de la plus grande cascade, celle de la “Garganza del Diablo” (la gorge du diable, dont la visite est fermée au publique du côté argentin) !
D’ailleurs, même si vous avez beau temps le jour de votre visite, ce que nous vous souhaitons, venez quand même en K-way, si si on vous jure…

Parce que vous ne pouvez pas quitter le Brésil sans avoir vu le couple de aras bleus « Blu & Perla» du film d’animation Rio en chair et en os, on vous propose un joli parc tropical pour compléter la journée : Le Parque Das Aves. Situé juste à côté des chutes, répertorie plus de 150 espèces d’oiseaux d’Amérique du Sud plus bizarres les uns que les autres : perroquets bariolés, toucans, flamands roses…
La particularité de ce parc est que vous ne vous contentez pas d’observer les piafs depuis leur cage, mais vous entrez dans la cage avec eux. De cette manière on a pu jouer aux « Oiseaux » d’Hitchcock avec des perroquets, jouer à « Blanche Neige » dans les bois avec des papillons ou encore écouter les amis de Pocahontas pousser la chansonnette en pleine jungle.

Un véritable voyage…

{image.index}/{image.total}

Et pour vous en exclusivité, le dernier clip de Pocahontas et sa bande…

sauceamerica ligne séparatrice

BILAN :

Comme on nous l’avait dit, les deux côtés des chutes sont complètement différents, ils offrent des angles de vue incomparables, et on vous conseille vraiment de prendre le temps de découvrir les deux !
Dernière chose, pour se loger, vous trouverez plus de tranquillité, et des auberges moins chères à Puerto Iguazu (Argentine) qu’à Foz de Iguazu (Brésil). Comptez environs 75 à 100 pesos par nuit en dortoir.

Commentez cet article :

Se connecter avec : SE CONNECTER AVEC :


  • Chrissand sur 17 septembre 2014

    Pour avoir fait les 2 parcs, je ne peux que conseiller de visiter Iguazu de chaque côté de la frontière. Coté Brésil pour le panorama et côté Argentine pour les sensations.
    Par contre je regrette de ne pas avoir pris le temps de faire de l’hélico au dessus des chutes (uniquement accessible côté Brésil)

    • Lili & Léa

      Lili & Léa • sur 22 septembre 2014

      Bonjour Chris,
      Merci pour ton commentaire! Tu veux surement dire, côté brésil pour les sensations et côté Argentine pour le panorama non? En effet il est possible de survoler les chutes en hélicoptère depuis Foz de Iguazu. Plus d’infos ici: http://fr.city-discovery.com/ID3922_Chutes_dIguassu_-_Vol_en_Helicoptere

      • Chrissand sur 22 septembre 2014

        Non, non. Le côté Argentin étant au dessus de la majorité des chutes dont la garganta del Diablo, c’est bien les sensations qui priment.
        Côté Brésil on est face aux chutes pour le panorama. Enfin c’est mon point de vue 😉
        Si tu veux mettre en bas de ton article le lien de mon carnet de voyage sur l’Argentine pour étayer mon opinion, ça serait avec plaisir .

  • Delphine • sur 4 août 2015

    merci pour cet article !! Savez vous de quel coté peux t on acceder aux chutes en bateau ?

    • Lili & Léa

      Lili & Léa • sur 7 août 2015

      Bonjour Delphine, merci de nous lire ! :)
      Des deux côtés vous avez des excursions en bateau dont le prix n’est pas inclus dans le billet d’entrée au parc, à vous de choisir !