Blog d’un voyage en Amérique du Sud et centrale
Suivez nous :  

Empanadamaania et autres délices argentins

Le gras, c’est la vie, là-dessus tout le monde est d’accord. Mais on dirait que les Argentins en ont fait une devise nationale…

Voici pour vous, mangeurs d’escargots et de fromage qui pue, quelques spécialités culinaires argentine. Parfois elles sont excellentes, parfois elles sont étonnantes, mais une chose est sûre, c’est qu’elles sont toutes honteusement riches en calories !

sauce america

SUR LE POUCE :

Les Empanadas

Les empanadas, ce sont ces petits chaussons fourrés à tout et n’importe quoi. Hyper bon marché et faciles à transporter, elles se mangent par poignées dans toute l’Amérique Latine. Les plus courantes sont remplies de viande hachée et d’œuf dur, mais on en trouve aussi au poulet, au jambon/fromage, au choclo (crème de maïs), aux fruits de mer, aux, légumes, mais aussi au Dulce de Leche. Bref, à chacun son empanada !

Pour le mode de cuisson, les argentins se laissent le choix également, certains la font cuire au four, d’autre n’ont aucun scrupule à la plonger dans un bain d’huile bouillante afin de la rentre « plus croustillante »…

Où manger des empanadas ?

Dans les restaurants, dans les boui-bouis, chez les vendeurs de rues, elles sont quasiment toutes faîtes maison par la mama argentine (la farce du moins, parce la pâte industrielle est malheureusement grandement répandue…). Et bizarrement, la qualité du chausson est souvent inversement proportionnelle à son prix alors n’hésitez pas à les acheter sur les marchés ou chez les petits vendeurs locaux !

Empanadas

sauce america

Choripan

“Chori” de “Chorizo” et “Pan” comme le pain, c’est tout simplement une énorme saucisse grillée à la parilla et coupée en deux entre deux tranches de pain, c’est pas du Joel Robuchon mais c’est radical contre la faim…

On a pensé à développer une version savoyarde en rentrant : le Dioripan, qu’on pourrait agrémenter d’une petite sauce aux oignons et au vin blanc, c’est sûr, ça ferait un carton aux sorties de boîtes de nuit…

Où manger un choripan ?

Tout comme les empanadas, le choripan est une spécialité de la rue, c’est donc dans la rue que vous trouverez les moins chers et les meilleurs !

Choripán

sauce america

Super Pancho

Parce que les argentins ne sont pas très anglophones, ils sont allés jusqu’à traduire le “hot dog” : le « pancho », qui serait la version verlan, donc ghetto, du choripan, est composé d’une infâme saucisse type knacky, fourrée dans un genre de pain brioché, le tout arrosé de sauce et de chips. C’est un peu la fricadelle nationale quoi…

Où manger un super pancho ?

Ne pas manger de super pancho… ils sont partout !

Super Pancho

sauce america

Chipas

En forme de petites boules ou d’anneau, ces délicieuses petites gougères au fromage se grignotent à l’heure du petit déjeuner, ou du maté.

Où manger des chipas ?

Elles s’achètent à des vendeurs de rue ou bien en boulangerie et ne vous ruineront pas car elles sont très bon marché !

Chipas

sauce america

A TABLE !

Bondiola / Churrasco

Encore une petite spécialité à base de viande et de pain des plus légères. Consommé en Argentine, au Chili et en Uruguay (sous des noms différents), ce colosse des sandwichs a fait caler tous les hommes avec qui on en a consommer, quel que soit leur entrainement à la surnutrition et leur niveau de surpoids. Il s’agit d’une bonne tranche de bœuf ou de porc cuite à la parilla entre deux tranches de pain agrémenté de sauce et de crudités. Parce que les protéines, c’est un peu la raison de vivre des argentins, ils commandent généralement une bondiola  « completa », c’est-à-dire agrémentée de jambon, de fromage et d’un œuf. Parfait pour les petites fringales…

Où manger une bondiola / un churrasco?

C’est dans les food trucks du quartier de Puerto Madero à Buenos Aires qu’on a mangé les meilleurs, mais on en trouve dans tous les établissements de restauration rapide du pays pour moins de 30 pesos* !

Churrasco

sauce america

Asado

Un match de foot entre amis? Asado ! Une fête de famille ? Asado ! Un rayon de soleil ? Asado ! La flemme de cuisiner ? Asado ! Un lundi pluvieux ? Asado bien sûr !

Vous l’aurez compris, l’asado est LE plat national des argentins. Il s’agit en fait ni plus ni moins d’un barbecue : asado signifie « grillé à la parilla », et la parilla désigne le barbecue (l’objet j’entends). Il se pratique en intérieur (dans la cheminée), ou en extérieur (chaque maison argentine possède sa propre parilla sur le pas de sa porte !).

Evidemment, ils ont de la bonne viande, et ils en profitent : qu’il y ait 2, 4, 8, ou 16 personnes autour de la table, on a toujours l’impression que c’est le bœuf entier qu’ils ont coupé. La cuisson de la viande est très différente de celle pratiquée en France. Quand une côte de bœuf ne fait qu’un aller-retour à la plancha chez nous, les argentins la roulent dans le gros sel et la laisser griller pendant facilement une heure, et elle ressort toute aussi tendre ! Non vraiment, ça n’est pas une légende, leur viande fond dans la bouche…

Pour la conscience, il arrive parfois que les argentins jettent quelques légumes sur le feu comme des poivrons fourrés au fromage et aux œufs, ou encore des oignons ou des pommes de terre dans les braises.

Où manger un asado ?

Au resto, chez vos nouveaux amis argentins, dehors, les occasions de satisfaire vos envies carnivores ne manqueront pas, c’est garanti…

Asado

sauce america

Provoleta

Comme vous vous en doutez, le fromage n’est pas le produit phare de l’Argentine, pourtant la Provoleta a su conquérir nos papilles de bouffeuses de maroilles. Il s’agit d’une épaisse tranche de fromage type emmental appelé Provolone, mariné aux herbes et grillé à la parilla. On se raccroche à ce qu’on peut ! 😉

Où manger de la Provoleta ?

Là où il y a parilla, il y a potentiellement Provoleta… elle se mange généralement en entrée à partager avant un bon asado.

provoleta

sauce america

Milanesa

Ahhhh la milanesa, cette escalope de bœuf ou de poulet que les argentins consomment allègrement un jour sur deux sans jamais s’en lasser. Au four, frite, dans du pain, à la napolitaine, ils ne manquent pas d’imagination pour agrémenter cette spécialité d’origine italienne, et évidemment, leur Indice de Masse Corporel ne manquent pas de leur rappeler…

Où manger une milanesa ?

Elle se dévore absolument partout, de la cantine des enfants aux tables de restaurant en passant par les repas de famille, PAR-TOUT !

Milanesa

sauce america

ET EN DESSERT

Dulce de Leche

Le dulce de leche est l’équivalent de notre confiture de lait. La recette est simple : du lait et du sucre qu’on laisse cuire pendant des heures, une véritable tuerie pour les papilles. Ici il est largement consommé pour fourrer les gâteaux et les confiseries, à tartiner, pour sucrer les boissons chaudes… et les gens n’en sont d’ailleurs que plus larges, si vous voyez ce qu’on veut dire…

dulce-de-leche

sauce america

Alfajores

C’est LE gâteau argentin par excellence. Le principe est simple : deux petits sablés ultra fondants fourrés de dulce de leche, chocolat ou encore de confiture, et parfois enrobés d’un glaçage au chocolat ou au citron. Les petits, les gros, les classiques, les originaux, les faits maisons, les industriels, ils sont toujours à tomber. Une bombe de sucre qui fait monter instantanément votre taux de dopamine en flèche !

Mais les meilleurs qu’on ait mangés de loin sont ceux de notre hôte septuagénaire Nélida dont on vous livre la recette en exclusivité, CLIQUEZ ICI !!!

Alfajores

sauce america

Tortas fritas

Les tortas fritas, c’est le plat typique des jours pluvieux. Riches en cholestérol, ces beignets frits se mangent aussi bien sucrés que salés, avec du dulce de leche (encore et toujours) ou du fromage, et vous bouchent les artères en seulement quelques bouchées !

Tortas-Fritas

sauce america

UNE PETITE SOIF ?

Maté

Boisson nationale des argentins, et très consommé aussi en Uruguay, Paraguay et sud du Brésil, il s’agit d’un rituel de convivialité, un peu comme la pause-café en France ou le tea-time en Angleterre. Il se boit à n’importe quelle heure de la journée, et sa consommation est soumise à des habitudes et des codes sociaux bien précis. En fin d’après-midi, on a pu observer par exemple que de nombreux argentins de rassemblent dans les plus beaux endroits de la ville (places, parcs, bords de fleuves, plages…) pour boire quelques matés.

Ils sont tellement accros qu’il n’est pas rare de trouver des distributeurs d’eau chaude dans la rue, et certains argentins nous ont même décrit des maux de tête s’ils n’avaient pas leur dose journalière !

Apprenez ici en image comment préparer un bon maté !

Mate

sauce america

Quilmes

La Quilmes, bière la plus consommée en Argentine, n’a rien d’extraordinaire si ce n’est son prix plutôt attractif. Et les argentins en profitent bien, quand ils commandent une bière, c’est très souvent une bouteille d’1 litre qu’on leur décapsule…

quilmes

sauce america

Fernet

Cet alcool hyper amer type gentiane est typique de la ville de Cordoba. Il est bon marché, on le boit dans tout le pays, dans tous les bars, dans toutes les fêtes, qu’on soit riche ou pauvre, mais en fait, on s’est rendu compte que personne n’aimait vraiment ça… Il se boit avec beaucoup de coca, et beaucoup de glaçons pour en masquer le goût horrible, mais tout le monde s’en accommode et s’en enivre !

Fernet

sauce america

LE VIN ARGENTIN

Les argentins, tout comme nous, sont très fiers de leur production de vin, et ils ont bien raison. Nous avons assisté à un salon des vins à El Calafate, et avons eu l’occasion de goûter aux divins breuvages des meilleurs caves d’Argentine. Les cépages les plus répandus ici sont le Syrah et le Malbec, et les vins sont souvent plus forts que chez nous (13,5°, 14°).

Pour la petite anecdote, nos hôtes connaissaient les organisateurs du salon, chez qui on a poursuivi la soirée avec le reste de toutes les bouteilles ouvertes. A la fin de la soirée, on vous avoue que nos papilles ne faisaient plus vraiment la différence entre les cépages, mais le vin argentin, bah il est vachement bon ! :-)

Vins-Argentins

sauce america

ET A QUELLE SAUCE MANGE L’ARGENTINE ?

Vous vous demandez tous ce qui peut relever les succulentes viandes argentines ?

Le Chimichurri bien sûr ! Condiment à base de persil, origan, ail, piment, huile, et vinaigre, il est utilisé pour relever les asados, les choripans et autres churrascos.

Chimichurri

Commentez cet article :

Se connecter avec : SE CONNECTER AVEC :


Commentaires fermé.