Blog d’un voyage en Amérique du Sud et centrale
Suivez nous :  

Guayasamin

Oswaldo Guayasamin (1919 – 1999), ça vous dit quelque chose ?

Probablement rien si vous n’êtes pas passionné d’art moderne et contemporain… Peintre et sculpteur équatorien dont la réputation n’est plus à faire en Amérique du Sud, c’est un peu le héro artistique des peuples indigènes sur le nouveau continent. Lui-même issu d’un métissage, il dédie sa vie à la défense des droits des amérindiens. On découvre sa vie et la majorité de ses œuvres au musée Guayasamin qui lui est entièrement dédié à Quito. Pour arriver avec un peu d’avance à la visite guidée, ou tout simplement si vous n’avez pas l’occasion de vous déplacer jusque là –bas, on vous propose de mieux connaitre ce grand homme à travers ce petit article….

Oswaldo-Guayasamin

Originaire de Quito, Oswaldo est diplômé des Beaux Arts de la capitale et expose ses œuvres pour la première fois à l’âge de 23 ans. Après avoir parcouru l’Amérique Latine et avoir été témoin des nombreux problèmes sociétaux qu’elle hébergeait, il trouve son combat et dédie une grande partie de son art à la lutte contre l’oppression des peuples indigènes. L’inégalité, la pauvreté, la peur, la faim, la tristesse, la souffrance et le désespoir sont des thèmes qui reviennent régulièrement dans les peintures et sculptures de Guayasamin.
Grand fanatique d’objets d’arts, il se constitue au fil des années une collection impressionnante de pièces des 4 coins du monde qu’il léguera entièrement à sa fondation éponyme qu’il crée en 1976.

sauce america

Composé de 2 parties, le musée Guayasamin à Quito abrite d’ailleurs la majorité de son patrimoine :

La première partie du musée est la maison de l’artiste, ou son palace devrais-je dire, dans lequel il a vécu les 20 dernières années de sa vie. Chaque pièce est restée intacte depuis sa mort. On passe alors par son salon, sa chambre à coucher, sa salle de bain, son atelier, son jardin… Au fil de la visite on y découvre toutes les œuvres d’artistes du monde entier que Guayasamin a amassées durant sa vie, ainsi que quelque unes de ses propres pièces.

Maison-Guayasamin

Le deuxième espace est celui de la Capilla Del Hombre (« la chapelle de l’homme »), un musée juxtaposé à sa propriété dont il a entamé la construction en 1995, 4 ans avant sa mort, en hommage à l’être humain. Le bâtiment reste alors inachevé lorsqu’il nous quitte, mais les travaux sont immédiatement repris par la fondation. La première inauguration a lieu en 2002, et l’espace, accueillant l’essentiel de son œuvre (plus de 1500 pièces exposées de manière permanente !), est en perpétuelle évolution depuis son ouverture.
Ce musée est pour nous le joyaux de Quito alors si vous avez l’occasion, foncez-y !

el-grito-guayasamin

guayasamine-obras

guayasamin-oswaldo

sauce america

INFOS PRATIQUES

Comment s’y rendre :

Le musée est relativement loin de tout arrêt de bus. Deux solutions s’offrent à vous :

  • 1. Prendre le bus jusqu’à la station Ecovia San Martin puis prendre un taxi jusqu’à l’adresse suivante : Calle Mariano Calvache E18-94 y Lorenzo Chávez, Bellavista, Quito – Ecuador (10 min)
  • 2. Prendre le bus jusqu’à la station Ecovia San Martin, puis marcher 2 km sur une côte assez raide jusqu’à l’adresse suivante : Calle Mariano Calvache E18-94 y Lorenzo Chávez, Bellavista, Quito – Ecuador (30 à 40 min de marche)

sauce america

Prix d’entrée :

Le tarif comprend d’office une visite guidée des deux espaces à visiter.
Tarif plein : 8 dollars *
Tarif étudiant et senior : 4 dollars * avec justificatif.
Entrée gratuite pour les enfants de moins de 12 ans, et tous les dimanches pour les équatoriens.

sauce america

Horaires d’ouverture :

Ouvert tous les jours de 10h00 à 17h00.
Attention, le musée ferme les jours fériés !

sauce america

oswaido-guayasamin

Commentez cet article :

Se connecter avec : SE CONNECTER AVEC :