Blog d’un voyage en Amérique du Sud et centrale
Suivez nous :  

Salar Uyuni Bolivie

Le Salar d’Uyuni, situé à 3600 mètres d’altitude, est le plus vaste du monde avec une superficie de plus de 10 000 km². Imaginez un peu la superficie du département de la Gironde recouverte d’une épaisse croûte de sel allant parfois jusqu’à 120 mètres de profondeur… Autant dire que c’est un incontournable des merveilles naturelles qu’offre la Bolivie. A part en le longeant à vélo pour les plus courageux, il y a peu d’alternatives pour le visiter autrement qu’en contractant une excursion organisée.

Si comme nous, l’idée de vous retrouver coincé dans une file de 4×4 avec des touristes paparazzis sur une route toute tracée au milieu du Salar vous paralyse, alors cet article vous donnera quelques astuces pour éviter cette situation, et vous aidera à bien choisir votre agence.

4x4 Uyuni

Tout d’abord sachez que les prix de ces excursions peuvent varier du simple au quadruple selon les services proposés, le lieu de départ, la durée du tour, la période de l’année, l’humeur du tour opérateur, le sens du vent, votre tête de gringo et votre capacité à négocier dans la langue de Cervantes.

Beaucoup d’agences sont pleines de promesses lorsqu’il s’agit de justifier leurs prix plus élevé que chez le voisin, il s’agit donc de poser les bonnes questions :

    • L’agence est-elle certifiée ? Les véhicules sont-ils bien assurés ? Demandez à voir les justificatifs.
    • Y a-t-il une cuisinière ou les repas sont-ils préparés à l’avance ?
    • Quelle est la catégorie des hébergements ? Sont-ils inclus dans le prix global ?
    • Les entrées au Parc National et autres lieux payants sont-elles incluses dans le prix ?
    • Demander à voir le 4×4 pour en vérifier l’état (vitres, sièges…)
    • L’eau en bouteille est-elle incluse ? Combien de litre par jour ?
    • Si vous êtes végétarien ou avez une autre contrainte alimentaire (allergies…), est-il possible d’adapter les menus ?
    • Qui voyagera avec vous (si vous n’avez pas formé de groupe au préalable) ? Préparez-vous toutefois à l’éventualité de changer de compagnie pour compléter un 4×4, il est courant de s’inscrire auprès d’une agence et d’atterrir dans le circuit d’une autre…
    • Le guide chauffeur a-t-il de l’expérience ? Parle-t-il anglais (dans le cas où vous seriez resté bloqué à la leçon 1 de votre méthode Assimil)

4x4 salar uyuni

sauce america

Si après tous ces détails, le prix ne vous semble pas justifié, voici quelques astuces pour faire baisser la facture de quelques centaines de Bolivianos :

    • Partir à 5 réduit les coûts, essayer de former un groupe avant pour négocier les prix et partir avec des gens avec qui vous vous entendez bien.
    • Dites que vous revenez dans quelques semaines à Uyuni avec des amis, et que vous leur recommanderez l’agence si vous êtes satisfait de leurs services.
    • Demandez à baisser la catégorie des hébergements si elle peut l’être.
    • Faites plusieurs agences, en vous appuyant sur le prix le plus bas pour faire baisser les autres.

Enfin, ne soyez pas trop durs dans vos négociations, les quelques Bolivianos grappillés peuvent parfois être récupérés par l’agence sur des détails qui peuvent vous gâcher le voyage : ajout d’un passager, circuit raccourci, allègement des repas…

4x4 salar uyuni

sauce america

Partir d’Uyuni ou Tupiza ?

Si la majorité des véhicules partent d’Uyuni, de plus en plus d’agences fleurissent au départ de Tupiza. Le gros avantage du tour classique en partance d’Uyuni est le prix, entre 600 et 850 Bs* pour 2 jours et demi (2 nuits). Son gros désavantage est que vous n’êtes en général pas tout seul à partir, il n’est pas rare de voir passez des douzaines de 4×4 en file indienne…

Le prix du circuit depuis Tupiza est un peu plus élevé (comptez entre 1000 et 1350 Bs*), justifiée par sa durée plus longue de 4 jours. Le côté chouette, mis à part qu’on découvre toute une partie du Sud Lipez qu’on n’a pas l’occasion de connaitre en partant d’Uyuni, c’est qu’on évite le flot de voyageurs en parcourant le chemin à l’envers ! De plus l’excursion va crescendo jusqu’au point d’orgue : le lever de soleil sur le Salar le dernier jour, un moment exceptionnel auquel on n’a pas droit en partant d’Uyuni !

Salar Uyuni Bolivie

Salar Uyuni

Des circuits plus courts de 2 jours et une nuit sont également possibles. Ils se limitent à la découverte du Salar, pour laquelle vous déboursez entre 200 et 400 Bs*.

Salar d'Uyuni en Bolivie

separation02

À noter :

Il est également possible d’effectuer le tour de 4 jours depuis Uyuni avec un supplément, mais à notre sens, ça a peu d’intérêt de terminer le tour par ce que l’on voit le premier jour lorsqu’on part de Tupiza, beaucoup moins impressionnant que l’immensité de sel constituée par le salar…

Autre option :

Depuis Uyuni, vous pouvez demander à votre agence de vous laisser à la frontière chilienne avec un petit supplément.

separation02

Des tours sont également organisés à partir de San Pedro de Atacama au Chili, mais il s’agit de l’option la plus coûteuse : environs 90 000 pesos chilenos*, soit 120 euros pour un circuit de 3 jours et 2 nuits s’achevant à Uyuni. Et sachez que les agences chiliennes ne sont que revendeuses de ce genre de circuit, et vous feront changer de véhicule à la frontière pour laisser une agence bolivienne prendre le relai…

{image.index}/{image.total}

De Janvier à Mars, s’étend la saison des pluies en Bolivie. A cette période, les paysages du Salar changent du tout au tout : le bleu du ciel et les nuages cotonneux se reflètent parfaitement dans  la pellicule d’eau formée sur l’étendue de sel et laissent place à des paysages époustouflants que nous n’avons malheureusement eu la chance que de découvrir en photo… WE’LL COME BACK ! En plus, il paraîtrait que les prix sont plus attractifs à cette période de l’année…    

{image.index}/{image.total}

Pour terminer une petite vidéo qui résume notre escapade :

* prix constatés en décembre 2014

separation02

Pour un voyage personnalisé et authentique en Bolivie, prenez contact avec Cédric, l’expert local de TraceDirecte.

Faites une demande de devis gratuite, vous pourrez échanger directement avec lui via votre espace client et même l’appeler en Bolivie avec un numéro gratuit !

separation02

Commentez cet article :

Se connecter avec : SE CONNECTER AVEC :


  • marie-claude • sur 2 janvier 2015

    Bravo et merci pour cet article très complet!

    • Lili & Léa

      Lili & Léa • sur 10 janvier 2015

      Merci à toi de nous lire Marie-Claude, n’hésite pas à nous contacter en message privé si tu as des questions !

  • Chrissand sur 2 janvier 2015

    Superbe ce desert de sel. Nous avions pour projet de le faire lors de notre trip en Argentine mais finalement on a fait que Salinas Grandes.
    Par contre pour Salinas Grandes pas besoin de passer par une agence!

    • Lili & Léa

      Lili & Léa • sur 10 janvier 2015

      Effectivement Chrissand, les Salinas Grandes étant presque 100 fois moins étendues que le Salar d’Uyuni, pas de risque de se perdre ! 😉

  • Benhamou Assiba • sur 7 février 2015

    Waaaouuh si avec ça je ne prends pas mon billet rapidement je ne comprends pas ^^
    Merci de nous faire partager votre expérience, ça rassure

    • Lili & Léa

      Lili & Léa sur 13 février 2015

      Merci de nous lire, j’espère que l’on peut aider à travers de notre blog. Si tu as des questions en particulier nous nous ferons un plaisir d’y répondre. A bientôt !

  • Anne Castellon • sur 25 juin 2015

    Salut, je suis une amie de Catherine, la tante de Léa. Comme je pars rejoindre ma fille Clara dans quelques. Elle partie seule depuis janvier à la découverte de l’Amérique latine. Kathy a pensé que votre blog nous serait utile et elle a bien pensé ! Je viens de lire l’article sur le Salar de Uyuni et Thérèse la punaise. Très intéressant les conseils depuis Tupiza pour le Salar, d’autant qu’on fuit la transhumance des animaux à deux pattes autant que possible. Je n’ai pas encore tout lu mais vos conseils pour le sud Pérou et la Bolivie vont nous être utiles. Clara reste encore quelques mois (voire + si affinités …) et elle ira ensuite au Chili et en Argentine. En fait, elle fait du woofing dès qu’elle peut car elle veut apprendre à cultiver bio (cultiver tout court d’ailleurs …). Je crois que vous rentrez bientôt, alors profitez bien de vos derniers moments d’ailleurs et prenez soin de vous. Et encore merci pour ce partage. Anne

    • Lili & Léa

      Lili & Léa • sur 8 juillet 2015

      Bonjour Anne,
      Merci pour ton commentaire!
      Catherine m’a dit que vous étiez déjà partie, nous n’avons donc plus qu’à vous souhaiter un superbe voyage loin des paparazzis 😉
      Le Pérou et la Bolivie sont un tel dépaysement que vous ne pourrez pas être déçues des paysages et des rencontres! Faites un bisou au Machu pour nous, bonne ballade!