Blog d’un voyage en Amérique du Sud et centrale
Suivez nous :  

Valparaiso

Notre coup de cœur chilien, Valparaiso, surnommée « Valpo », est située à 115 kilomètres au Nord Ouest de Santiago, la capitale chilienne, au bord de l’océan Pacifique.

Ce port marchand fondé en 1544 a été le premier et le plus important d’Amérique du Sud jusqu’à l’ouverture du canal de Panama car il était à l’époque, un passage obligatoire depuis l’océan Atlantique jusqu’au Pacifique. Notre chouchoute est caractérisée par ses maisons multicolores et sa configuration particulière : son centre est construit sur la partie plate, puis la ville s’étend sur 44 collines environnantes appelés « cerros » et accueillant plus de 94% des « porteños ».

Chaque cerro a sa propre atmosphère et s’organise comme une mini-ville. L’esprit bohême de Valpo a depuis sa fondation attiré les artistes, et écrivains du monde entier, comme par exemple le célèbre poète Pablo Nerruda qui y a installé l’une de ses 3 maisons (que l’on peut d’ailleurs visiter, plus d’infos ici). La ville a d’ailleurs toujours gardé son intérêt pour la culture, la musique et la fête !

Valpo

Pour prendre vos marques dans la ville aux maisons de tôle multicolores, on vous conseille le super Tour for Tips.

Cette visite guidée basée sur les pourboires vous fait parcourir les lieux incontournables de la ville à pied. En l’espace de 3h00, vous devenez un véritable porteño : vous apprenez l’histoire de Valparaiso, vous prenez le téléphérique et le bus Troley, deux moyens de transport typiques de la ville (Certains fonctionnent depuis plus de 100 ans !), vous vous renseignez sur tous les lieux mythiques et les bons plans, vous accédez à des points de vue époustouflants sur la ville et l’océan, et vous goûtez quelques spécialités du coin. Impossible de quitter le tour sans lâcher un petit billet de votre plein gré tellement la visite est riche et dynamique !

Deux départs par jour à 10h00 et à 15h00 depuis la place Sotomayor (plus d’infos ici)

{image.index}/{image.total}

sauce america

Une fois votre petit tour terminé, don’t worry, il vous reste un milliard de choses à faire à Valpo, et en voici quelques unes :

  • Vous perdre dans les rues étroites et pentues des Cerros Alegre et Concepcion, tous deux inscrits au patrimoine de l’unesco depuis 2003. Halluciner devant les constructions plus biscornues et colorées les unes que les autres.

 

  • Se faire une frayeur en prenant le bus n°612, surnommé le bus « O », parcourant la Calle Alemania , l’une des plus longues de Valpo qui traverse tous des cerros. Ayez le cœur bien accroché, la jolie balade s’apparente plus à un tour de montagnes russes !

 

  • Flâner sur le joli marché de l’Avenida Argentina. Marchander les fruits et légumes et découvrir ce que les chilien ont dans leur grenier au marché aux puces situé sur la même avenue.

 

  • Prendre l’ascenseur pour monter jusqu’au Cerro Polanco, où s’est déroulé le premier festival de graffiti et street art d’Amérique Latine en 2012. Les plus grands artistes du monde y étaient et y ont laissé leur trace ! D’immenses peintures murales de tous les styles, et pas un touriste pour vous déranger… Si le street art vous botte, le « musée à ciel ouvert » sur le cerro Bellavista, est comme son nom l’indique, un véritable temple du graffiti avec une vingtaine de fresques ornant les rues…Vous voulez en savoir plus sur la culture street art bien trempée de Valpo ?

 

  • Une dernière chose que vous devez découvrir avant que quitter Valpo, et le Chili : le Terremoto (« tremblement de terre »). Cette boisson aussi typique que surprenante rendue célèbre par le bar de la Piojera à Santiago est composée de vin blanc fermenté, de glace à l’ananas et de Fernet ou de grenadine servie dans un verre à pinte. Il est clair qu’après deux verre, on commence à voir la terre trembler…
{image.index}/{image.total}

 sauce america

Valpo, c’est aussi une ambiance décontractée, des petits boui-bouis sympas, des spécialités abordables, des bars pas chers, des concerts  gratuits et des évènements culturels de tous les côtés.

On vous livre ici nos meilleures adresses : des lieux qu’on nous a conseillés, qu’on a adorés et dont vous pouvez profiter :

  • Vous vous réveillez avec un appétit d’ogre, vous vous feriez bien un petit déjeuner complet ou bien un gigantesque brunch ? El desayunador  (Almirante Montt 399, Cerro Alegre) est LE lieu qui saura satisfaire votre faim de loup.
  • Si vous êtes plutôt soja/quinoa/lentilles, déjeunez au resto végétarien La Chuchoca (pasaje Galvez 49, Cerro Alegre), où le menu cuisiné maison chaque jour avec des ingrédients naturels et beaucoup d’amour est à prix entièrement libre !!!
  • C’est à Emporio la Rosa (Plaza Aníbal Pinto 1189.), que vous dégustez les meilleures glaces artisanales de la ville. Il parait même que c’est l’un des 25 meilleurs glaciers du monde selon le blog The Daily Meal. Si vous avez filé de Valpo sans goûter à une boule de succulente framboise-menthe, de surprenant chocolat-basilic ou d’exotique mangue-thé vert , don’t panic il y a des succursales un peu partout à Santiago !

 sauce america

Comme les anglais ont leur tea time, les français ont leur goûter, et les espagnols ont leur merienda, les chilenien ont leurs « once » (onze en français).

De manière tout à fait logique et rationnelle, la « once » chilienne se déguste en fin d’après-midi, entre 18h00 et 21h00, et remplace parfois le dîner.

Ce copieux goûter est traditionnellement composé de sandwichs, de tartines ou d’une pâtisserie. La légende raconte que ce repas est surnommé ainsi parce qu’à la fin du XIXème siècle, les travailleurs accompagnaient leur goûter d’un petit verre de gnôle, « aguardiente » en espagnol. Comme au temps des colonies, la consommation d’alcool était réprimée, les gaillards faisaient référence à ce moment de convivialité avec le nombre de lettres que contient le mot « aguardiente », à savoir 11 très exactement. Ingénieux non ?

Pour vous mettre à l’heure chilienne et déguster une bonne « once », voici deux bonnes adresses :

  • Pour prendre un verre, déjeuner léger ou prendre la once, le Color Café (Papudo 526, Cerro Concepcion) est un très chouette endroit. Vos yeux se perdent des heures dans les détails rigolos de la déco chargée et votre ventre crie famine à la vue du menu où les jus de fruits et tartes maisons se succèdent. Personne ne repart sans avoir laissé un petit mot sur une petite serviette accrochée au mur !

Color Cafe

  • Le Mercadito Alegre (Almirante Montt 406,Cerro Alegre) et Amor Porteño ( Almirante Montt 418, Cerro Allegre) sont deux paradis pour becs sucrés : du pain frais, des pâtisseries maison, des glaces artisanales, tout ça dans une déco digne d’une maison de poupée ! Chez Amor Porteño, ils proposent même des lectures de marcs de café…

Mercadito Alegre

sauce america

On vous a parlé de la Chorillana dans notre article sur Santiago, cette spécialité légère à base de frites, viande, oignons œuf et fromage.

Voici deux des meilleurs lieux pour en partager une entre amis :

  • Le restaurant El Domino (Avenida Cumming 67) est un peu l’équivalent du PMU à la déco un peu passée où c’est mamie qui cuisine et papi qui sert les bières. Un conseil : venez à jeun ! On y sert des portions déraisonnables à des prix plus que raisonnables.
  • El Mastodonte (Calle Esmeralda 1139) est une institution parmi les « picadas » de Valpo : des plats traditionnels chiliens et une bonne ambiance pour un rapport qualité prix plus que correct. Les chorillana y sont divines mais le produit phare est la Cerveza del Puerto, la « bière du port » 100% artisanale.

sauce america

Les lieux pour faire la fête ne manquent pas à Valpo !

Vous trouverez la majorité des bars et boîtes dans la Calle Cumming, lieux de rendez-vous de tous les touristes étrangers de la ville. Envie de remuer votre popotin?

  • Le bar El Viaje (Calle Cumming 93) vous fait swinguer sur de la musique live tous les soirs à partir de 23h00 dans un décor original, on vous laisse le suspense…
  • Si vous voulez festoyer à la chilienne avec de vrais porteño, rendez-vous Calle General Cruz, où les bars les moins chers de la ville remplis d’étudiant se succèdent. On a testé pour vous le bar le plus économique de tout Valpo : le Matiz Pub (Subida Ecuador 130 – 155). Evidemment on ne vient pas pour la déco ni le service, mais le concept est efficace et pas cher… C’en est même presque dangereux à 2 euros le grand verre de rhum !

sauce america

Espérons qu’avec tout ça vous puissiez profiter de la jolie Valpo comme il se doit.
Et avant de filer à la capitale, n’oubliez pas de lire notre article Où, quand et comment ne pas visiter Santiago ? 

CARTES DU LIEU À TÉLÉCHARGER ICI :
Valparaiso Centre

sauce america

Commentez cet article :

Se connecter avec : SE CONNECTER AVEC :